Le robot Vorwerk Thermomix TM6 vaut-il son prix ?

Dernière mise à jour: 01.12.22

 

Si l’innovation n’est pas freinée par le coût et d’autres paramètres, la marque allemande en électroménager en sait quelque chose. À travers cet article, en matière de robot cuiseur, faites connaissance avec le dernier né de Vorwerk et ses nouveaux attributs. Vous pourrez ensuite conclure s’il vaut son prix.

 

Le robot cuiseur Vorwerk Thermomix TM6

La marque allemande a toujours fait partie des leaders du marché en ce qui concerne le robot cuiseur avec les Thermomix précédant le TM6. Visible sur le marché depuis déjà le 8 mars 2019, le TM6 a déjà remporté plusieurs distinctions et prix, grâce à la qualité fournie ainsi qu’à l’innovation entreprise.

Pour ceux qui ont connu son prédécesseur le TM5, le TM6 ne diffère en rien au premier regard à quelques détails près. Ils présentent la même capacité de 2.2 L pour la cuve principale, une plage de température entre 37° et 120°, la fonctionnalité intégrée de la balance ainsi que d’autres options communes au robot cuiseur. On remarque néanmoins la largeur de l’écran qui est passée de 4.3 pouces en 6.8 pouces. On parle également beaucoup de la précision mathématique de la balance intégrée et de la température maximale améliorée. Mais l’apport le plus discuté du TM6 reste l’ajout de la connectivité wifi qui permet alors d’intégrer Cookidoo à l’appareil.

L’écran

Si vous visionnez l’image de ce robot cuiseur, il vous sera difficile d’ignorer la présence de la dalle de l’écran plus large que celle de la précédente version de l’appareil. En effet, mise à part l’augmentation de sa taille, l’écran du Vorwerk Thermomix 6 est aussi devenu plus interactif et plus maniable. Si l’écran du TM5 ne vous permettait pas de scroller vers la gauche et la droite et vice-versa, celui du TM6 permet de simplifier la planification des fonctions de la machine.

Étant donné que cette nouvelle version supporte aussi plus de chaleur que l’ancienne, il est tout à fait logique d’avoir renforcé la résistance de l’écran à la température. Dans un mode non accessible au mode manuel en raison de la sécurité, le TM6 peut chauffer jusqu’à 160°, ce qui pourrait produire de l’effet sur un écran moins performant.

 

Cookidoo sans la Cook-Key

Le TM6, c’est aussi des fonctionnalités au nombre de 12 qui vous débarrassent de beaucoup d’accessoires de cuisine sur la table. Entre autres, il chauffe et réchauffe, mixe, émulsionne, pèse, moud et broie, mélange et cuit à la vapeur. Si le TM5 pouvait déjà accéder au wifi et naviguer sur Cookidoo, la plateforme de cuisine de la marque, il fallait se munir d’un outil nommé Cook-Key à coller sur l’appareil.

Avec le TM6, vous n’aurez plus besoin de cet élément pour aller sur la plateforme Cookidoo. Pour 5000 recettes en langue française et 37 000 autres en plusieurs langues confondues, l’offre est très avantageuse. Au total, la plateforme intégrée vous donne accès à 42 000 recettes, ce qui est déjà plus que suffisant pour faire un voyage culinaire riche en saveur. Après le choix de la recette, l’appareil propose une démarche complète jusqu’à la finition du plat, et donc vous garantit des plats réussis.

 

Le confort d’usage

Pour être fixé sur la performance de cette nouvelle version de Thermomix, il est impératif de vérifier le confort obtenu pendant et après l’utilisation. Les accessoires sont donc à contrôler, et le TM6 promet quelques changements de ce côté également. À commencer par une production sonore moins importante que sur le TM5 qui pouvait être dérangeant pour les plus sensibles.

On remarque directement sur ce nouveau modèle le bouchon doseur qui n’est plus installé comme avant, mais qui vient se clipser directement sur le couvercle. L’avantage avec cette nouvelle configuration est que le gobelet peut servir de poignée pour soulever le couvercle. Pour ceux qui ne sont pas vraiment adeptes du nettoyage, le TM6 intègre un mode Nettoyage dans les modules programmes automatiques du système.

Cela ne suffit pas pour entretenir l’appareil, mais il faut compléter par un lavage à la machine. Tous les accessoires sont amovibles et peuvent tous subir un processus de lavage au lave-vaisselle. Il en est de même pour la coque externe et l’écran qui se nettoient tout simplement avec un chiffon et de l’eau froide. Comme l’appareil possède une dimension plus ou moins compacte, son poids vous permet de le déplacer facilement et de le ranger dans un petit espace libre de la cuisine.

Les plus et les moins du TM6

Dans un premier temps, le Vorwerk Thermomix 6 a fait beaucoup de progrès durant les années que le fabricant a dépensé pour le mettre sur pieds. Si l’apparence n’a pas subi d’énorme changement comparé au TM5, le confort offert par un plus grand écran ainsi qu’une production sonore affaiblie change la donne.

Le Cookidoo intégré et la connexion rapide du robot cuiseur au box de la maison s’apprécient également lorsqu’il faut trouver une nouvelle recette pour égayer les papilles. La modification du terminal ainsi que l’ajout des programmes automatiques vous aident dans vos préparations, quel que soit le plat. Après les tests finis, on note aussi un meilleur rissolage des plats, se vérifiant par une meilleure répartition de la chaleur qui part du fond de la cuve et qui se répand vers les contours de cette dernière qui se remarque lors de la cuisson de certains plats.

Cependant, le TM6 a toujours des points faibles que d’autres marques ont déjà su combler comme le cas de la fonction râpe. La contenance du bol qui n’a pas changé vient s’ajouter à la liste des mauvais points du TM6, ainsi qu’une performance plus accrue non accessible en mode manuel. En somme, le robot cuiseur Vorwerk Thermomix 6 n’est pas le robot multifonction moins cher, mais le prix est conforme à la qualité offerte.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES