Comment faire du café sans cafetière ?

Dernière mise à jour: 29.11.22

 

Bien avant que les machines à café et les cafetières existent, on préparait la boisson à la manière traditionnelle avec les ustensiles courants dans la cuisine. Aujourd’hui, rien n’a changé. Lorsque votre dispositif tombe en panne, si vous ne l’avez pas à portée de main ou si vous vous retrouvez dans des circonstances complexes, vous avez seulement à adopter une des diverses techniques que nous vous proposons ici.

 

Utiliser une passoire

Vous n’avez pas besoin de recourir à votre cafetière pour vous délecter de la saveur de votre café du matin. Il suffit d’avoir à proximité quelques accessoires qui joueront aussi des rôles distincts dans la préparation.

Cette première méthode consiste à récupérer votre café avec la traditionnelle passoire. Faites tout d’abord bouillir de l’eau. Vous pouvez vous tourner vers votre bouilloire électrique pour gagner du temps. En chauffer sur la cuisinière reste également une option. D’autres pourront emprunter les micro-ondes si possible. Dans ce dernier cas, assurez-vous d’utiliser un récipient résistant aux effets de l’appareil.

Pour le café, orientez-vous vers celui moulu. La quantité dépendra de l’intensité dont vous souhaitez profiter. Si vous n’avez pas de matériel de dosage, vous pouvez toujours recourir à l’usage d’une cuillère à soupe avec comme proportions une cuillerée pour 250 ml d’eau.

Après avoir porté l’eau à ébullition, laissez-la reposer pendant une minute environ. Ensuite, déversez directement le liquide dans le récipient contenant le café. Laissez infuser trois minutes après quoi, remuez le mélange. Rajoutez trois minutes supplémentaires à ce délai. Notons que cette technique ne nécessite pas l’emploi d’un filtre.

Une fois le temps écoulé, positionnez la passoire sur la tasse destinée à accueillir le produit. Versez l’eau bouillante délicatement pour que le tamis retienne le marc de café et vous évite une boisson amère au moment de la dégustation.

 

 

Servez-vous d’une casserole 

Pour cette technique, la quantité de café reste similaire à la méthode précédente. En effet, vous avez à prendre une cuillère à soupe pour 250 ml d’eau. Mettez les ingrédients dans la casserole. Pour que la solution devienne un peu plus homogène, touillez-la avec un ustensile approprié.

Placez ensuite votre équipement sur le feu. Pour cela, vous pouvez toujours utiliser votre cuisinière, un réchaud électrique ou encore un dispositif à induction. N’oubliez pas de remuer le mélange de temps en temps pendant qu’il chauffe. Lorsqu’il commence à bouillir, enlevez le couvercle et laissez les vapeurs d’eau s’échapper pour que celles-ci n’altèrent pas la saveur de votre boisson.

Munissez-vous d’un chronomètre ou d’un minuteur et comptez deux minutes avant de retirer la casserole du feu. Lorsque vous le versez dans votre tasse, faites en sorte de procéder avec délicatesse. Vous n’avez pas besoin d’employer une passoire ou un tamis pour le processus. En faisant bien attention, vous éviterez l’écoulement du marc de café dans le récipient définitif.

 

La méthode du filtre à café

Ici, vous pouvez procéder de deux manières. Il suffit que vous ayez en possession un filtre à café ou un accessoire équivalent capable de jouer le rôle de tamis. Les connaisseurs conseillent un bout de tissu ou du papier essuie-tout. Dans ce second cas, assurez-vous qu’il soit assez épais pour ne pas se dégrader au contact de l’eau.

Première méthode : enveloppez le contenant à l’aide de votre filtre. Ici, il est préférable de choisir immédiatement la tasse ou le mug. Ajoutez le dosage adéquat de café moulu sur le dessus, au niveau de l’ouverture de l’ustensile. Pendant ce temps, portez votre eau à ébullition avec votre bouilloire ou un autre appareil de cuisine. Versez ensuite l’eau bouillante sur le café qui se trouve dans le filtre. 

Réalisez l’opération avec doigté afin de ne pas en renverser sur votre plan de travail tout en évitant de vous brûler. À la fin, la boisson est directement recueillie dans la tasse. Il suffit d’additionner les autres ingrédients comme le sucre ou encore le lait.

Deuxième méthode : on reste toujours sur le principe de l’eau bouillante. Mais pour la configuration du filtre, on le dispose de sorte qu’il prenne l’aspect d’un petit sachet à infusion. On y dépose le café avant de l’enrouler. Faites en sorte que la ficelle dépasse des bordures de la tasse afin de faciliter son retrait une fois votre café prêt. 

Notez qu’un sachet de café convient pour une seule tasse. Il vous faudra alors confectionner autant d’emballage en fonction de la quantité que vous projetez de servir. N’oubliez pas que le breuvage obtenu sera beaucoup moins intense que celui de la passoire. Pour y remédier, vous avez à doubler (au moins) le dosage habituel de café moulu pour une préparation de 250 ml d’eau.

Ensuite, placez le sachet dans votre bol et versez-y l’eau que vous avez préalablement bouillie. Laissez-le infuser et comptez entre deux à trois minutes avant d’obtenir satisfaction. Sachez que plus vous laissez le filtre dans la solution, plus cette dernière gagnera en concentration, et plus votre café deviendra plus fort. Avant de le déguster, retirez les sachets et touillez le mélange.

 

 

Optez pour le café soluble 

Cette technique ne demande pas l’usage de matériel spécifique. Elle reste une bonne alternative pour les personnes qui manquent de temps dans la préparation de leur boisson et souhaitent réaliser cette dernière un temps record. 

Vous avez seulement à bouillir de l’eau comme à l’accoutumée. Ouvrez le sachet contenant votre café en poudre et versez-le dans votre tasse. Gardez en tête qu’une ou deux cuillerées à soupe de votre café équivaut à 180 ml d’eau. Ajoutez-y ensuite la quantité d’eau correspondante. Dans la tasse, remuez le mélange jusqu’à ce que les granulés se dissipent complètement.

Sinon, si vous vous laissez tenter par l’achat d’une machine à café après toutes ces mésaventures, vous avez le choix entre les plus basiques, c’est-à-dire les modèles à piston, ceux de milieu de gamme avec tout juste le bouton ON-OFF et le maintien à chaud, et la crème de la crème, les gros appareils capables de préparer toute une panoplie de cafés et qui se nettoient eux-mêmes.

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES