Le régime « soupe le soir » fait-il vraiment maigrir ?

Dernière mise à jour: 02.12.22

 

Au menu des foyers depuis des lustres, la soupe constitue le repas typique des soirées hivernales. Dans les années 80, une nouvelle tendance a lancé ce mets comme favorable à la lutte contre le surpoids. Efficace pour certains, peu convaincant pour d’autres, voici le point sur ce fameux régime soupe.

 

Maigrir avec la soupe : les conditions de réussite

Depuis son lancement dans les années 80 aux États-Unis, la soupe a été fortement mise en avant, comme une recette miracle pour lutter contre les méfaits de l’obésité. Le principe consiste à suivre un régime durant une période déterminée, afin de perdre le maximum de poids possible. Ce n’est que suite à cette cure d’amaigrissement que toute éventuelle chirurgie esthétique pourra être envisagée. Le concept s’est ensuite développé dans le monde entier, avec des retours plus ou moins convaincus et convaincants. Et pourtant, le respect de quelques paramètres essentiels peut assurer, selon les diététiciens et les personnes qui ont vécu l’expérience, de réussir brillamment ce défi.

Pour commencer, la recette doit se composer exclusivement de légumes. Heureusement, ceux-ci existent sous diverses formes et disposent chacun de leurs vertus propres. Vous pouvez donc décider d’une soupe composée d’un légume unique, comme une soupe à l’oignon au matin, une autre aux choux à midi et un dernier bol à la tomate avant d’aller vous coucher. Vous pouvez également la composer avec plusieurs types de produits, comme dans une soupe minestrone où vous avez des carrés de carottes, du navet, de la pomme de terre et d’autres ingrédients d’origine végétale. De toutes les façons, comme votre régime vous sera conseillé par un diététicien agréé, vous aurez un modèle de menu aussi varié que possible, en matière de légumes. Vous pourrez concocter rapidement toutes vos recettes avec un nouveau blender chauffant.

Ensuite, la durée du régime dure entre sept à quinze jours, durant lesquels vous ne vous nourrirez strictement que de soupe. Compte tenu de la durée de ce régime, votre organisme ne vivra que de légumes. Il lui manquera alors certains apports nutritifs utiles, notamment les glucides, et surtout les facteurs graisseux, comme certains types de viandes (bacon et lardons, entre autres) ou des types de nourritures spécifiques comme les beignets.

Si votre physique ne satisfait plus ses besoins dans leur totalité, votre moral livrera également un combat quotidien, pour vous éviter de tomber dans la tentation, pour retrouver un goût alimentaire autre que celui de la soupe. En conséquence de cette situation, la perte de poids est inévitable, et elle peut même s’accélérer de manière imprévisible. De ce fait, le suivi par un professionnel de la santé revêt également toute son importance, car une chute de poids trop rapide peut être néfaste.

Enfin, pour que votre entreprise pour perdre du poids arrive au résultat escompté, vous devez respecter scrupuleusement les compositions que vous propose votre nutritionniste. Une soupe aux légumes vous permet en effet de réaliser l’objectif des cinq légumes à consommer par jour dans une même assiette. Chaque légume disposant de son apport en vitamines, en minéraux ou en d’autres éléments essentiels comme les antioxydants, il importe de respecter l’équilibre déjà établi dans le menu que l’on vous propose de suivre pour voir les kilos s’en aller.

D’ailleurs, la soupe se composant essentiellement d’eau, celle-ci apporte rapidement un sentiment de satiété, et en manger surtout le soir vous aide, avec le temps, à peser moins lourd sur la balance. Une soupe apporte au maximum 150 kcal par bol. Même si vous en abusez toute la journée, vous aurez du mal à atteindre le besoin quotidien de 1200 kcal. Le résultat logique de cette insatisfaction se traduira par un amaigrissement.

 

Le bon
Le mauvais
Conclusion
Prix

 

Les cas d’échec de la soupe dans un régime amaigrissant

Bien que la renommée du régime soupe ait gagné une ampleur mondiale, bon nombre de sujets le trouvent assez mitigé quant au résultat. En effet, plusieurs cas d’échecs ont été relevés, et les raisons s’avèrent être variées.

Le premier facteur dominant expliquant cet échec se matérialise par un manque de volonté à long terme. En effet, de nombreuses personnes ne réussissent pas à résister à la semaine de diète, sachant qu’ils ne goûtent en tout et pour tout qu’à des légumes, aussi variés soient-ils. La tentation de retrouver le goût d’un autre repas devient alors insurmontable, les menant à quelques petits écarts.

Il n’est pas rare de vouloir accompagner la soupe d’une petite tartine beurrée ou d’un peu de viande. Or, ces petits suppléments compensent rapidement le manque avec des apports nutritifs, qui augmentent encore avec le plaisir de l’appréciation. Cette situation au cinquième jour peut facilement annuler tous les efforts déjà faits durant les quatre jours précédents, l’organisme optimisant ce nouveau goût pour apporter des calories supplémentaires.

Dans le même fil d’idée, une autre raison s’explique également par ce que les spécialistes appellent l’effet yoyo. Les sujets réussissent effectivement leur régime de 7 à 15 jours, et perdent effectivement quelques kilos superflus. Seulement, comme il leur est désormais autorisé de reprendre petit à petit à un régime alimentaire normal, les anciennes mauvaises habitudes vont également revenir, mais à grande vitesse. En guise de résultat, le poids perdu après les semaines d’efforts va revenir au galop, et généralement avec un supplément.

Dans un autre volet, une erreur de traitement constitue également une cause d’échec importante. Certaines personnes ayant entendu parler du régime soupe se sont en fait trompées dans la compréhension du principe. Pour ne pas avoir approché et suivi les conseils d’un nutritionniste, la soupe remise en question a pour certains été composé de produits transformés et non de légumes naturels.

Or, une soupe industrielle dispose du minimum d’apports nutritifs hypocaloriques. Elle est plutôt enrichie en additifs et en sel, et donc représente beaucoup de calories en perspectives. Pour d’autres personnes, à partir du moment où l’on en fait un régime, tout ce qui est soupe permet de maigrir. Après avoir essayé quelques jours de soupes exotiques, les résultats ont surtout prouvé le contraire.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES